Bienvenue sur Andernos : La production des huîtres

Construit en 1959, le port est composé de 3 darses, séparées par des bandes de terre où sont construites 44 cabanes ostréicoles mises en conformité aux normes sanitaires européennes. Situé au nord de la ville, à deux pas du sentier du littoral, ce vaste port ostréicole abrite une succession de cabanes de parqueurs auxquelles se mêlent les traditionnels empilements de tuiles « chaulées », poches d’huîtres et autres ustensiles dont le désordre savamment orchestré fait en grande partie le charme des ports ostréicoles du Bassin d’Arcachon.

Dans cet espace accueillant et chaleureux, où il est presque toujours possible de déguster quelques savoureux échantillons de la production locale, si vous êtes attentif et curieux, vous découvrirez peut-être également certaines facettes méconnues du difficile travail de ceux que l’on nomme parfois « les paysans de la mer ».
Le Bassin d’Arcachon est le premier centre producteur de naissain (petite huître) européen et exporte en Bretagne, à Thau, à Marennes, en Espagne, au Marac et en Irlande.

Il existe 2 espèces d’huîtres cultivées sur le Bassin d’Arcachon : l’huître d’Arcachon (huître plate) qui n’existe plus à l’état sauvage et l’huître creuse. L’huître creuse portugaise ayant disparue en 1972, une nouvelle variété du japon, la  » crassostrea gigas  » , fut acclimatée dans le bassin.
Le Chalan, bateau adapté au Bassin d’Arcachon. Des ostréiculteurs nettoient les huîtres.
Une récolte très prometteuse !
Les cabanes décorées avec goût…

Bienvenue sur Andernos : Les plages d’andernos les bains
Andernos les bains