Bienvenue en Provence : Randonnée dans les Gorges du Verdon

Publié le : 09 juillet 20193 mins de lecture

Que vous soyez puissants ou misérables/ Que vous ayez vu Carcassonne ou non/ De mourir vous serez impardonnables/ Sans avoir vu le canyon du Verdon. «Tiré d’une brochure touristique des années 50, ce quatrain désuet a au moins le mérite de vous mettre très vite dans le bain.

Celui des eaux vertes du Verdon, qui n’en finit pas, depuis des millions d’années, de creuser dans la roche l’un des sites naturels les plus impressionnants d’Europe : les fameuses gorges. Fameuses, mais vertigineuses. Voilà pourquoi, au lieu d’imiter la gloire locale Patrick Edlinger en escaladant à mains nues ses parois aux noms évocateurs Frime et châtiment étant la plus courue, opter pour l’ aqua-rando» semble le meilleur moyen d’en découvrir les dangereuses beautés sans s’y casser le cou. Aqua-rando : le nom est ludique; l’activité aussi, avec en outre le mérite de pouvoir être pratiquée même quand EDF, dont les cinq barrages maîtrisent en amont le débit de la rivière, n’annonce pas de lâchers d’eau. C’est-à-dire à peu près tout le temps…

Tout commence au lieu-dit « le Point sublime », devant la formidable entaille qui marque l’entrée du grand canyon. Après cinq minutes de marche, équipé de pied en cap d’une tenue isotherme, casqué et bardé d’un gilet de sauvetage, on gagne le fond du canyon et la petite plage où, sous la conduite d’un professionnel, se fait la mise à l’eau.

Un rêve de contemplatif, puisque, au lieu de pagayer vainement dans les rapides comme dans d’autres activités d’eau vive (rafting), on n’a ici qu’à se coucher sur le dos et se laisser entraîner par le courant en regardant le paysage: taches vertes des pins sylvestres et des genévriers, voûte dantesque de la Baume aux Pigeons, falaises de 400 mètres frappées par le soleil et, tout en haut, entre les parois, le bleu du ciel, où tournoient quelques vautours à collerette. Que les novices en mal d’adrénaline se rassurent, de nombreux sauts dans l’eau turquoise du haut des rochers, ainsi que des passages de rapides beaucoup plus mouvementés, sont également envisageables ! Une seule chose à ne pas faire: s’endormir dans le lit douillet du Verdon quand celui-ci, au lieu-dit» le Styx plonge par un entonnoir dans les entrailles de la terre. Ce serait plus impardonnable que de ne pas voir le Verdon.
•Aqua-rando: contacter Daniel Duflot à Montagne & Rivière, 04120 Castellane (04.92.83.57.24). 31€ La demi-journée.

Ecomusée de Marquèze
Bienvenue dans la vallée des singes : le singe Magot

Plan du site