Delos archéologique

A environ 1 m. m. au sud de l’extrémité occidentale de Mykonos se trouve Délos, l’île sacrée d’Apollon. De forme allongée et d’une superficie de 343 km2 , elle a des côtes en grande partie rocheuses. Son sol, riche en granit et en gneiss, est aride et rude.

Sa seule protubérance est le Cynthe ou Kynthos, qui s’élève à 112m. de haut. L ‘île est traversée du sud au nord par le lit sec de l’lnopos, l’ancienne rivière sacrée de Délos, qui se jetait dans l’anse de Scardana et avait sa source, pensait-on, dans le Nil.

Délos s’appelait également Ortygia, c’est-à-dire l’île des Cailles. Selon la légende, son nom actuel proviendrait du grec “a-délos”, qui signifie “invisible”, comme elle l’était jusqu’à ce qu’elle soit solidement fixée aux fonds marins et devienne “Délos”, c’est-à-dire “apparente”, “visible”.

L’emplacement de Délos, qui occupe une positon-clé au coeur de la mer Egée, en fit un grand centre pour tous ceux qui naviguaient de la Grèce continentale vers les îles de la mer Egée et les rivages de l’Asie Mineure.

Bienvenue sur Delos, site archéologique unique