La ville nouvelle

Publié le : 16 juillet 20192 mins de lecture

La ville d’Athènes néoclassique d’Athènes accueille le centre de l’activité économique, politique et sociale. Elle s’inscrit vers les places Syndagma, Omonia et Monastiraki, où les architectes du roi Othon ont donné libre cours à l’esthétique néoclassique d’inspiration bavaroise.

L’ancien palais royal : Actuel siège du Parlement, il fut érigé entre 1836 et 1842 et constitue l’un des meilleurs exemples de ce style sévère et grandiose qui bouleversa le visage de la ville d’Athènes, au lendemain de l’indépendance. La tombe du Soldat inconnu est gardée par des evzones, dont la relève est un spectacle attendu

La petite métropole : La s’élèvent la cathédrale (1855) et cette église byzantine (XI le s.) qui présente, sur la frise de sa façade, un calendrier antique du IVe s. av. J. -C., illustre de scènes en rapport avec les mois de l’année.

Le jardin national : Les Athéniens viennent se promener dans cet îlot de verdure. Non loin, le Zappeion est un bâtiment néoclassique (1878).

Voyages et vacances à Athènes ville olympique : site touristique
Voyages et vacances à Athènes ville olympique : Visite des musées

Plan du site