Maison Colignon, le primeur de la rue des Trois Frères au cœur de Montmartre

Au bas de la place, il ne vous restera plus qu’à emprunter la rue des Trois Frères : Découvrez enfin l’épicier dit aussi “Maison Clollignon” qui se trouve au 56 rue des Trois Frères, à l’intersection de la rue Androuet. L’ancien propriétaire de l’épicerie, un certain Ali, a vu son affaire décoller suite au film. L’épicerie est tapissée d’articles de Presse au sujet du succès du film et de son retentissement sur le quartier de Montmartre. Ali a même sorti un CD où on peut l’entendre chanter, parler de la vie de l’épicerie.

En prenant à droite la rue de la Vieuville, vous tomberez sur la place des Abbesses, le pouls du quartier de Montmartre. Les cafés branchés y abondent, comme le Saint-Jean par exemple, l’un des plus anciens du quartier, ou le Sancerre, peuplé de jour comme de nuit… Petite place du bas Montmartre, la place des abbesses s’ennorgueillit avec raison de ce magnifique édicule d’Hector Guimard et de sa splendide verrière. Cette station de métro possède également un escalier de plus de trois cent marches, ce qui en fait l’une des stations les plus profondes de la capitale. Les commerces traditionnels de la place et des rues adjacentes désertent peu à peu le quartier pour des boutiques d’art et de vêtement branchés. Avant qu’elles-mêmes mêmes ne deviennent pittoresques il faudra attendre sans doute quelques années.

Mais le temps réussit très bien ce genre de prouesse. La preuve, même le formica est aujourd’hui exposé dans les musées de l’habitat.

Sur les traces d’Amélie Poulin à Montmartre : Moulin de la Galette rue Lepic
Sur les traces d’Amélie Poulin à Montmatre