Monastère d’Anoméra

Publié le : 16 juillet 20192 mins de lecture

Le village d’Ano Mera, la deuxième localité de l’île après Hora et la première étape sur la route qui mène à la côte orientale est situé au centre approximativement de l’île. De là, vous visiterez le couvent de Paléokastro, du XVIIIe s., qui se dresse sur la colline du même nom, couronnée des ruines de la forteresse des Ghizzi, qui domine la baie de Panormos. Des découvertes faites lors des fouilles effectuées sur la colline font déduire l’existence dans cette région d’un habitat antique.

Un peu plus au sud se trouve l’un des monuments les plus importants de l’île que vous pourrez visiter, le monastère de Panagia Tourliani, la patronne de l’île. Il a été fondé en 1542 par deux moines de Paros à l’emplacement d’une église plus ancienne mais après avoir été pillé et détruit par les envahisseurs, il a été reconstruit en 1767. Son clôcher en marbre de Tinos avec son style occidental et ses reliefs décoratifs donne une touche d’originalité à l’ensemble du monastère.

Pour plus d'informations : La baie de Sciacca

Le pittoresque et le charme de Mykonos

Plan du site