Voyage et séjour en Sicile : la province de Messine

Située au Nord Est de l’île, cette province est très riche tant au niveau historique par ses monuments antiques et baroques qu’au niveau des richesses naturelles. Chef lieu de département comportant 275 000 habitants environ. Nommé “Zancle”, la faux en grec du fait de la forme en demi lune de son port. Colonisée par ioniens et chalcidiens, puis par les Messènes qui donnent leur nom à la cité. elle est au coeur des conflits au IVéme avant JC entre Carthaginois et syracuse et dela 1ère guerre punique. Romaine au IIIème siècle , elle subit différentes invasions et dominisations des barbares aux aragons. Aux XIVème et XVéme siècles, développement de la soie, peau et laine. Elle connait une révolte contre les espagnols de 1674 à 1678. Le tremblement de terre de 1783 et 1908 détruisenet une grande partie de la ville. Elle est reconstruite selon un plan en damier et des normes anti-sismiques. C’est al ville du Peintre Antonello da Messina et le lieu où Ulysse dut traverser le détroit où Charybde (sicile) et Scylla (calabre) deux monstres mythologiques enfouis sous les eaux guettaient.

A visiter : Le Duomo victime des séismes et des bombardements mais encore très intéressant, notamment son clocher (campanile en italien) de 60 m de haut et comportant la plus grande horloge astronomique du monde réalisée par des artisans de Strasbourg en 1933 et qui propose un spectacle d’automates impressionnant sous les coups de midi.
La fontaine d’Orion admirable
Le musée régional
(oeuvres de Caravage et Antonello da Messina)
Le cimetière bénéficiant d’une vue
splendide sur le détroit
Manifestations :
Défilé des géants Mata
et Griffon les 13 et 14 août
Procession de la Vara le 15 août

A 45 km de messine perchée à 204 m d’altitude sur le plateau rocheux du Mont Tauro, la citeé appelée Tauromenion par les grecs est un site d’une beauté incontestable. d’une renommée internationale, prisée par les artistes, écrivains aristocrates, nul ne peut rester insensible au charme de cette ville. Pour Goethe elle était “la plus grande oeuvre de l’art et de la nature”. Maupassant la comparer à un tableau réduisant les yeux, l’esprit et l’imaginsation. Son symbole est le théatre grec d’où se déploie un panorama inoubliable sur la mer et sur l’etna. L’été de nombreux spectacles y sont joués.

Le folklore sicilien
La baie de Sciacca