Voyages et vacances à la Rochelle : 16 – la tour saint Nicolas

Publié le : 15 juillet 20194 mins de lecture

Promenade dans le vieux port et le quartier ancien de La Rochelle

Laissez votre véhicule sur le parking situé au pied de la tour de la Lanterne. honorez le parcmètre. La promenade dure environ 3H. La promenade part de la tour de la Lanterne et se termine Tour saint Nicolas. Pensez à acheter le pass qui vous permet de visiter les 3 tours et de prendre la navette fluviale. Pour rejoindre votre point de départ, prenez la navette du port depuis la berge derrière la Tour saint Nicolas.

Immortalisé par les œuvres de Joseph Vernet, corot, Signac et Marquet, le port ancien est situé au fond d’une baie étroite (le nouveau port ultramoderne, doté d’une halle ˆ criée informatisée, a été transféré ˆ La Pallice). Vous pouvez distinguer l’avant-port, le bassin d’échouage ou Vieux Port, le petit bassin ˆ flot où s’amarrent les yachts, le bassin ˆ flot extérieur ou bassin des chalutiers, le bassin de retenue alimenté par un canal amenant les eaux de la Sevre.

Dans le quartier ancien, on tourne quelques pages de l’histoire de cette cité marchande et militaire, tracée sur plan régulier. Jusqu’en 1913, elle était protégée pardes remparts ˆ la Vauban. Des rues aux anciennes plaques de pierre gravées, des passages secrets, parfois voutés, des à porches à sombres où circulent les passants, vous plongent dans la véritable ambiance de la ville.

Cette tour (hauteur totale: 42m), légèrement penchée, est une véritable forteresse. Elle fut édifiée au 14° s. sur plan pentagonal. Ses cinq angles sont renforcés par trois tourelles circulaires engagées, une tourelle rectangulaire et une tour carrée, plus haute, faisant office de donjon. Un escalier extérieur aboutit à la superbe Salle des Gouverneurs, de forme octogonale, couverte d’une élégante voute d’ogives. De là, d’autres escaliers conduisent à différentes salles.

La tour Saint-Nicolas se situe sur la rive sud du port de La Rochelle, face à la tour de la Chaîne. Elle est bâtie sur un plan pentagonal, dont trois des angles sont renforcés par des tourelles circulaires engagées ; une tourelle rectangulaire surmontée d’une tour carrée plus haute fait office de donjon.

Le rôle de la tour Saint-Nicolas, la plus importante des trois tours de la Rochelle, était de protéger le port contre les dangers venant de la mer. Elle servait de point d’attache à la lourde chaîne qui la reliait, le soir, à sa tour soeur, la tour de la Chaîne.

En 1372, la ville se libéra de la domination anglaise et ouvrit ses portes à Charles V. La Rochelle devint alors un port royal français. Le roi reconnaissant accorda d’importants privilèges à la ville : anoblissement héréditaire des échevins et du maire, autonomie en matière de fortification.

Ces privilèges eurent un impact sur l’architecture de la ville. La construction d’une nouvelle tour, qui allait prendre le nom de tour Saint-Nicolas, symbolisa la souveraineté de la ville. En effet, ce donjon urbain est comparable à un donjon princier. Le système de communication fort complexe, à double révolution à l’intérieur de la tour, supporte la comparaison avec le donjon du château royal de Vincennes. Ainsi la tour Saint-Nicolas incarne, au-delà des ses capacités défensives, la toute-puissance de la Rochelle. Marquée par les heurts de l’histoire, la tour fut l’objet de plusieurs campagnes de restauration, à la fin du 17e et du 19 e siècle. Enfin, la restauration de l’intérieur fut entreprise au tout début du 20 e siècle.

Voyages et vacances à la Rochelle : 3 – le Vieux Port
Voyages et vacances à la Rochelle : Bienvenue dans cette superbe cité

Plan du site