L’hôtel la Boétie à Sarlat la Caneda

Publié le : 16 juillet 20192 mins de lecture

Face à la cathédrale saint sacerdos, la maison de la boétie, lieu d’exposition au rez-de-chaussée, et occupée à l’étage par la Chambre de commerce. C’est ici que naquit le plus célèbre des Sarladais, ami et maître de Michel de Montaigne, Étienne de la boétie. A gauche de cette vénérable demeure, des cours se sont ouvertes.

Enfants, nous jouions à l’intérieur de ce qui n’était qu’une succession de bâtiments et de petites cours, avant que la restauration entreprise par la loi Malraux ne révèle cette cascade de souvenirs des XlIIe, XIVC et XVC siècles. A droite, la première ruelle était autrefois une impasse dont elle a gardé le nom; impasse des Violettes. A gauche, l’édifice repose sur une arcade qui ouvre sur un passage voûté. Les façades sont ornées de belles fenêtres à meneaux encadrées dc pilastres décorés de médaillons ou de losanges. Le toit est en forte pente et le pignon est décoré de motifs en choux. La maison de la boétie, un des joyaux de la vieille cité sarladaise, abrite dc nos jours la Chambre de commerce de la ville.
De 1318 à 1790, Sarlat accueillit dans ses murs un évêque.
Mais de l’ancien palais épiscopal, il ne reste plus aujourd’hui que la facade qui jouxte le portail et le clocher de la cathédrale saint sacerdos. Ces anciens bâtiments furent édifiés Sous l’impulsion du cardinal italien Nicolo Gaddi, évêque de Sarlat, au XVIe siècle.

La place de la Liberté à Sarlat la caneda
La lanterne des morts à Sarlat la caneda

Plan du site