Voyages et vacances à l’écomusée de Marquèze : le Moulin à pain

Publié le : 15 juillet 20192 mins de lecture

Le pain est la base de l’alimentation dans la société traditionnelle. Une fois le grain moulu, chaque paysan dispose de sa mouture qu’il doit traiter et affiner de manière à obtenir la farine panifiable. La séparation du son et de la farine est réalisée soit à l’aide d’un simple tamis à main, le crible, soit grâce à un engin plus élaboré, véritable meuble muni d’un tambour intérieur et actionné par une manivelle, le blutoir. A cette farine, la maîtresse de maison fabrique la pâte à pain dans un pétrin domestique (meyt). Cette pâte, façonnée en boules de 3 à 5 kilogrammes en moyenne, est cuite dans le four à pain proche de la maison. La cuisson a lieu toutes les une à deux semaines pour le pain de la maisonnée.

La fabrication du pain est l’aboutissement d’une longue chaîne d’opérations :

* Il faut 1 kilogramme de pain de seigle par jour pour nourrir un adulte, soit 4 000 kilogrammes de pain par an pour une famille de dix personnes.
* Pour fabriquer 4 000 kilogrammes de pain, il faut 3 200 kilogrammes de farine
* Pour obtenir 3 200 kilogrammes de farine, il faut 4 000 kilogrammes de grain de seigle.
* Pour produire 4 000 kilogrammes de grain de seigle, il faut 4 hectares de champ.
* Pour fertiliser 4 hectares de champ, il faut 60 tonnes de fumier
* Pour obtenir 60 tonnes de fumier, il faut 100 brebis.
* Pour nourrir 100 brebis, il faut 100 hectares de lande.

Pour plus d'informations : Voyages et vacances à l'écomusée de Marquèze : les ateliers proposés à Marquèze

Les animaux à Marquèze
Voyages et vacances à l’écomusée de Marquèze : les ateliers proposés à Marquèze

Plan du site