Bienvenue sur Arcachon : le port d’Arcachon

Spécialisé autrefois dans la pêche à la sardine, le port d’Arcachon commercialise aujourd’hui des espèces nobles telles que la sole, le turbot, le barbue, la baudroie, le bar, la dorade et le merlu. La flotille permet une pêche diversifiée : la pêche classique avec chalut de fond, la pêche pélagique avec un filet tiré par deux chalutiers, la pêche aux filets maillants (bateaux avec des filets pouvant atteindre 50 kms), la pêche côtière.

Seul Port en eau profonde du bassin d’Arcachon, le port d’Arcachon est le second Port de Plaisance de la côte Ouest de la France après celui de la Rochelle.

Il offre à ses plaisanciers 2600 anneaux (dont 250 sont réservés aux passagers) sur une superficie du plan d’eau de 21 ha. Les postes sont répartis sur 28 pontons équipés de distribution d’eau et d’éclairage, et pour certains d’entre eux de bornes de distribution d’énergie électrique.
Théâtre de nombreuses manifestations nautiques (s’y sont déroulés, une étape du Tour de France à la Voile, les Caps d’Argent, la Catway’s Cup, les 18 heures d’arcachon, les fêtes de la mer…).

Arcachon fut également la ville départ de la course Arcachon Gijon, dite Cantaquitaine, et de la course du Figaro.

Arcachon est aussi le Port d’attache d’Yves parlier, skipper d’Aquitaine Innovation après avoir été celui de titouan lamazou et Raphaël Dinelli.

Détente et paradis : cap sur Punta Cana et son sable blanc pour un séjour en mode luxe
Vacances à l’étranger : quel budget pour quelles destinations ?