Voyages et vacances au Mont Saint Michel

Le mont saint michel « Merveille de l’occident » par l’originalité de son site, la beauté de son architecture, est l’une des principales curiosités monumentales de la France. Cet îlot rocheux de près d’un kilomètre de circonférence s’élève à 80 mètres de haut et est rattaché à la baie par une digue insubmersible construite en 1879. Au XXI ème siècle, le mont saint michel perpétue sa tradition millénaire d’accueil. l’époque des grandes marées, deux fois par mois, le spectacle du flux est admirable. L’amplitude des marées est la plus grande d’Europe. Le mont saint michel est une étonnante image que l’humanité médiévale a voulu laisser d’elle-même. Le rocher surgit d’un désert de sable et d’eau.

Dessus, la société des hommes est mise en scène dans la hiérarchie qui fondait la chrétienté occidentale : l’église abbatiale affirme, au sommet, la primauté du spirituel, tandis que les remparts démontrent la puissance du militaire tout autour du centre économique qu’est le village. Autour, les grèves sont balayées par le mouvement bi- quotidien des plus fortes marées d’Europe. La rapidité du flux, les sables mouvants que laisse le reflux derrière lui, tous ces risques de mort exagérés dans le récit populaire, en font un lieu de danger permanent. Ainsi, l’humanité, qui construit toujours plus haut pour célébrer Dieu, s’élève au-dessus de la boue.

Ici, le mythe devient réalité concrète.
Aucun lieu ne se prête mieux au culte de saint Michel, qui dans la religion chrétienne conduit les forces de lumière dans leur lutte éternelle contre les forces des ténèbres.
En nous léguant le mont saint michel et sa baie, le moyen âge nous a laissé sa conception du monde dans laquelle l’imaginaire et le réel, loin de s’opposer, se conjuguent pour perpétuer la création et en affirmer l’unité.
Immensité apparemment désertique, la baie semble une étendue inhospitalière dont les limites sont, vers le large, imperceptibles.
Pourtant la légende d’une forêt disparue et les miracles dont les grèves auraient été le théâtre la rattachent à la vie et à l’histoire des hommes.

Or le mont saint michel est un lieu privilégié pour appréhender cette histoire. A travers les bâtiments et les événements dont ils portent, directement ou non, témoignage, peuvent se lire toutes les évolutions du moyen âge.
Même si l’on peut trouver des monastères romans mieux conservés, des édifices gothiques plus élancés, des enceintes urbaines plus développées ou des villages anciens plus authentiques, nulle part on ne retrouve cette continuité qui nous révèle l’époque médiévale toute entière, à travers des exemples complets et prestigieux d’architecture religieuse, militaire et civile.Microcosme étonnant, le mont saint michel et sa baie sont un lieu unique, dont la valeur universelle a été reconnue par l’U.N.E. S.C. O. qui en a fait le premier site français inscrit sur la liste du Patrimoine mondial.

Pourquoi la Bretagne reste toujours la destination n°1 des Français
France : comment trouver une location en bord de cher au meilleur tarif ?